Concert Rammstein

Rammstein : un groupe de rock issu des décombres du mur de Berlin Même si le groupe de metal industriel allemand est né en 1994 à Berlin, leur histoire remonte aux années 80, et commencent à l'Est, durant la période soviétique. Till Lindemann, Richard Zven Kruspe, Paul H. Landers, Oliver « Ollie » Riedel, Christoph « Doom » Schneider et Doktor Christian « Flake » Lorenz (les 6 membres du groupe) font partie de cette jeunesse Est-allemande qui a découvert différents artistes occidentaux de manière clandestine. Kiss, AC/DC auront, par exemple, une grande influence sur leur travail. Intégrant différents groupe de rock, de punk et de metal, chacun de leur côté, les membres de la formation s'établissent finalement à Berlin, en 1994. Ils gagnent, via un concours de musique officiel, une semaine d'enregistrement en studio. Rammstein est né. Le premier album "Herzeleid" et la naissance du Neue Deutsche Härte Le nom du groupe vient de la ville allemande de Ramstein, en référence à la catastrophe aérienne qu'elle a connue. Et pourquoi le second "m" de Rammstein ? Quel est le symbole ? Aucun, ce n'est qu'une banale faute d’orthographe. Ils sortent donc leur premier album en 1994, "Herzeleid" et connaissent un grand succès au niveau européen avec plus d'1 million d'exemplaires vendus. En revanche, aux États-Unis, la pochette fait scandale, rappelant une certaine imagerie nazie. Impression accrue par certains morceaux plutôt violents comme "Asche zu Asche" ou "Heirate Mich". La réponse du groupe sera simple, cette imagerie n'est pas celle du nazisme mais celle de leur jeunesse en RDA. En tout cas, les polémiques ont permis au groupe de populariser leur approche du rock metal, baptisée le Neue Deutsche Härte (nouvelle dureté allemande) qui revendique la langue de Goethe, ainsi que divers influences électroniques purement allemandes. Provocations, concerts épiques : la patte Rammstein Le second album du groupe, "Sehnsucht" sort en 1997. Ici, la provocation est assumée. Trash, l'album présente même une reprise de Depeche Mode, "Stripped", avec plusieurs séquences des Dieux du Stade de Leni Riefenstahl. Cette approche provocatrice assumée et inédite va rencontrer un grand écho chez les fans de heavy metal et de hard rock. C'est également le cas de leurs performances sur scène, en concert et festivals de musique. Mise en scène, pyrotechnie marquent leurs prestations jusqu'à utiliser un lance-flamme durant leur tournée. Cette idée vient de Till Lindeman, le chanteur, qui s'ennuyait sur scène et voulait lui aussi jouer d'un instrument. Mais quelques accidents ont convaincu le groupe de déléguer les effets pyrotechniques à des artificiers. En 2001 sort "Mutter". Un album qui fait encore polémique avec une pochette ornée d'une photo de fœtus. Cet album permet au groupe de se construire une réputation aux USA, jusqu'à faire la première partie des concerts de Korn. Le groupe revient de sa tournée américaine un peu déçu et quelques frictions commencent à apparaître entre ses membres. Du succès planétaire à la scission Rammstein est devenu une icône du metal industriel, en témoigne l'utilisation de leurs compositions dans des films populaires comme Matrix ou xXx. De plus, malgré leur critique de l'Amérique dans "Amerika", présent sur leur quatrième album "Reise, Reise", ils connaissent un succès incroyable outre-atlantique pour un groupe étranger. L'album est considéré comme une réussite. Pourtant, dans l'ombre, rien ne va plus. À cette époque, Kruspe, le guitariste, commence à s'éloigner des autres membres. Ne prenant même plus la peine de se déplacer en studio, il enregistre, de son côté, ses riffs depuis un studio personnel. Les autres n'ont pas le choix et doivent accepter ce fait accompli, tant le travail du guitariste est primordial pour les compositions du groupe. Alors que la production et la conception des albums précédents avaient pris plusieurs années à chaque fois, "Rosenrot" sort un an après "Reise, Reise". La raison ? Anticiper le départ de Kruspe. Une grossière erreur puisque l'opus est plutôt mal accueilli et que Kruspe s'éloigne encore un peu plus de ses camarades. Il crée même, en parallèle, un autre projet avec les membres de Clawfinger, baptisé Emigrate. De leurs côtés, les autres membres de Rammstein avec Apocalyptica, mêlant des sonorités symphoniques à leur rock, des instruments d'orchestres classiques à leurs basses, guitares et batteries. Le groupe cherche à évoluer, à s'orienter vers du metal orchestral et gothique qui s'approche des pionniers du genre comme Metallica. Un dernier album puis plus rien En 2009, après s'être cherché musicalement pendant près de 5 ans, Rammstein sort finalement son sixième album : "Liebe ist für alle da". Avec ce nouvel opus, le groupe renoue avec sa passion première pour le scandale. Le premier single, "Pussy", très explicite, fait polémique. L'album est même retiré de la vente en Allemagne, seulement quelques semaines après les débuts de son exploitation. Depuis, à part des best of, Rammstein n'a plus sorti un album, se concentrant sur le live et les tournées européennes et mondiales. "Made in Germany" a été publié en 2011 suivi d'une réédition de tous leurs disques en vinyles, en 2015. Pour les fans qui voudraient voir le groupe en concert en France, en 2019, il semblerait, mais ce n'est encore que des rumeurs, que le groupe pourrait intégrer une grande salle parisienne le temps d'un concert. Quant à leur septième album, il serait également en préparation. Des bruits de couloir insistants qui devraient se concrétiser dans les mois à venir. En tout cas, on l'espère.

Soyez le premier à être informé

Ne manquez plus les prochains concerts de votre artiste préféré : accédez à l’ouverture de nos services en avant-première.

Adresse mail

Concert Rammstein

Rammstein : un groupe de rock issu des décombres du mur de Berlin Même si le groupe de metal industriel allemand est né en 1994 à Berlin, leur histoire remonte aux années 80, et commencent à l'Est, durant la période soviétique. Till Lindemann, Richard Zven Kruspe, Paul H. Landers, Oliver « Ollie » Riedel, Christoph « Doom » Schneider et Doktor Christian « Flake » Lorenz (les 6 membres du groupe) font partie de cette jeunesse Est-allemande qui a découvert différents artistes occidentaux de manière clandestine. Kiss, AC/DC auront, par exemple, une grande influence sur leur travail. Intégrant différents groupe de rock, de punk et de metal, chacun de leur côté, les membres de la formation s'établissent finalement à Berlin, en 1994. Ils gagnent, via un concours de musique officiel, une semaine d'enregistrement en studio. Rammstein est né. Le premier album "Herzeleid" et la naissance du Neue Deutsche Härte Le nom du groupe vient de la ville allemande de Ramstein, en référence à la catastrophe aérienne qu'elle a connue. Et pourquoi le second "m" de Rammstein ? Quel est le symbole ? Aucun, ce n'est qu'une banale faute d’orthographe. Ils sortent donc leur premier album en 1994, "Herzeleid" et connaissent un grand succès au niveau européen avec plus d'1 million d'exemplaires vendus. En revanche, aux États-Unis, la pochette fait scandale, rappelant une certaine imagerie nazie. Impression accrue par certains morceaux plutôt violents comme "Asche zu Asche" ou "Heirate Mich". La réponse du groupe sera simple, cette imagerie n'est pas celle du nazisme mais celle de leur jeunesse en RDA. En tout cas, les polémiques ont permis au groupe de populariser leur approche du rock metal, baptisée le Neue Deutsche Härte (nouvelle dureté allemande) qui revendique la langue de Goethe, ainsi que divers influences électroniques purement allemandes. Provocations, concerts épiques : la patte Rammstein Le second album du groupe, "Sehnsucht" sort en 1997. Ici, la provocation est assumée. Trash, l'album présente même une reprise de Depeche Mode, "Stripped", avec plusieurs séquences des Dieux du Stade de Leni Riefenstahl. Cette approche provocatrice assumée et inédite va rencontrer un grand écho chez les fans de heavy metal et de hard rock. C'est également le cas de leurs performances sur scène, en concert et festivals de musique. Mise en scène, pyrotechnie marquent leurs prestations jusqu'à utiliser un lance-flamme durant leur tournée. Cette idée vient de Till Lindeman, le chanteur, qui s'ennuyait sur scène et voulait lui aussi jouer d'un instrument. Mais quelques accidents ont convaincu le groupe de déléguer les effets pyrotechniques à des artificiers. En 2001 sort "Mutter". Un album qui fait encore polémique avec une pochette ornée d'une photo de fœtus. Cet album permet au groupe de se construire une réputation aux USA, jusqu'à faire la première partie des concerts de Korn. Le groupe revient de sa tournée américaine un peu déçu et quelques frictions commencent à apparaître entre ses membres. Du succès planétaire à la scission Rammstein est devenu une icône du metal industriel, en témoigne l'utilisation de leurs compositions dans des films populaires comme Matrix ou xXx. De plus, malgré leur critique de l'Amérique dans "Amerika", présent sur leur quatrième album "Reise, Reise", ils connaissent un succès incroyable outre-atlantique pour un groupe étranger. L'album est considéré comme une réussite. Pourtant, dans l'ombre, rien ne va plus. À cette époque, Kruspe, le guitariste, commence à s'éloigner des autres membres. Ne prenant même plus la peine de se déplacer en studio, il enregistre, de son côté, ses riffs depuis un studio personnel. Les autres n'ont pas le choix et doivent accepter ce fait accompli, tant le travail du guitariste est primordial pour les compositions du groupe. Alors que la production et la conception des albums précédents avaient pris plusieurs années à chaque fois, "Rosenrot" sort un an après "Reise, Reise". La raison ? Anticiper le départ de Kruspe. Une grossière erreur puisque l'opus est plutôt mal accueilli et que Kruspe s'éloigne encore un peu plus de ses camarades. Il crée même, en parallèle, un autre projet avec les membres de Clawfinger, baptisé Emigrate. De leurs côtés, les autres membres de Rammstein avec Apocalyptica, mêlant des sonorités symphoniques à leur rock, des instruments d'orchestres classiques à leurs basses, guitares et batteries. Le groupe cherche à évoluer, à s'orienter vers du metal orchestral et gothique qui s'approche des pionniers du genre comme Metallica. Un dernier album puis plus rien En 2009, après s'être cherché musicalement pendant près de 5 ans, Rammstein sort finalement son sixième album : "Liebe ist für alle da". Avec ce nouvel opus, le groupe renoue avec sa passion première pour le scandale. Le premier single, "Pussy", très explicite, fait polémique. L'album est même retiré de la vente en Allemagne, seulement quelques semaines après les débuts de son exploitation. Depuis, à part des best of, Rammstein n'a plus sorti un album, se concentrant sur le live et les tournées européennes et mondiales. "Made in Germany" a été publié en 2011 suivi d'une réédition de tous leurs disques en vinyles, en 2015. Pour les fans qui voudraient voir le groupe en concert en France, en 2019, il semblerait, mais ce n'est encore que des rumeurs, que le groupe pourrait intégrer une grande salle parisienne le temps d'un concert. Quant à leur septième album, il serait également en préparation. Des bruits de couloir insistants qui devraient se concrétiser dans les mois à venir. En tout cas, on l'espère.

Soyez le premier à être informé

Ne manquez plus les prochains concerts de votre artiste préféré : accédez à l’ouverture de nos services en avant-première.

Adresse mail
Remboursement
Concert annulé ? Remboursement de 100% de la valeur des billets
Billets officiels
Chaque billet est unique et il garantit l’accès au concert.
Chiffrement SSL
Payez en toute sécurité : vos informations bancaires sont sécurisées grâce aux algorithmes de chiffrement SSL.